Les clients et employés de tous les bars de Montréal sont appelés à se faire tester pour la COVID-19

La Direction régionale de santé publique a lancé un appel, samedi après-midi, demandant à tous ceux ayant fréquenté un bar de la ville de Montréal depuis le 1er juillet de se faire dépister pour le coronavirus. Depuis la réouverture, toute récente, des bars de la province, au moins cinq bars de la ville auraient déjà été contaminés, sans compter tous les bars ou de nouveaux cas n’ont pas été testés encore. 


Pour l’instant, un minimum de huit personnes ayant fréquenté un bar de la ville ont été testées positives au coronavirus. Selon les hypothèses de la santé publique, une seule de ces huit personnes contaminées aurait attrapée le virus directement dans un bar. 


Dernièrement, il a été annoncé que les bars devront désormais cesser de vendre de l’alcool à partir de minuit, et devront fermer leurs portes au plus tard à une heure du matin. Tous les bars devront tenir un registre de tous les clients entrant dans leur établissement, et ce afin de pouvoir facilement trouver et contacter les gens qui auraient pu être en contact avec une personne infectée. Il semble qu’il y aurait déjà eu pas mal de contaminations faites dans des bars de la province et il serait important de faire preuve de vigilance lors de vos prochaines sorties. Le virus est toujours en circulation et ce n’est pas le moment de relâcher complètement nos efforts.


La distanciation physique peut être plus difficile à garder dans un bar, et même si tous les employés portent en général soit un masque réutilisable ou une visière de protection, les clients qui ne peuvent en porte pour consommer leur nourriture ou leur boisson peuvent tout de même être contaminés et contaminer le personnel ou les autres clients. Certains bars ont déjà annoncé leur fermeture après avoir eu des employés ou des clients ayant testés positif à la COVID-19. C’est le cas du bar Nacho Libre qui a fermé ses portes dès que l’un de ses employés à reçu le diagnostique. Les propriétaires ont envoyé tous les employés se faire tester vendredi et attendent d’avoir reçu tous les résultats avant de penser à leur réouverture.  Ils assurent leur clientèle que toutes les mesures d’hygiènes étaient mises en places lorsque l’employé infecté a travaillé. 


Plusieurs bars ont d’ailleurs décidé de suivre le mouvement et de faire tester tous leurs employés avant de continuer leurs opérations, et ont donc fermé leurs portes en attendant d’avoir les résultats des tests. Ceux-ci devront également s’adapter aux nouvelles demandes du gouvernement en ce qui concerne le registre des clients et la fermeture devancé de leurs établissements. Ces mesures, même si elles sont un peu rigides, sont là afin d’éviter une trop grosse deuxième vague ainsi qu’un retour en arrière et une refermeture des bars.


En plus de toutes les mesures mises en place dans les bars (Masques ou visières de protection, plexiglas, distanciation des tables, désinfection entre chaque client, etc.), il est important que tout le monde continue de respecter les recommandations de la santé publique en gardant une distanciation sociale de deux mètres, en se lavant fréquemment les mains et en portant un masque de protection dans les lieux publics. Le port du masque sera d’ailleurs obligatoire dans tous les lieux publics de la province à partir du samedi 18 juillet.